Alzéor Mondraggo, tome 2 : Le Prince Rouge

Alzéor Mondraggo tome 2Alzéor Mondraggo, tome 2 : Le Prince Rouge

Pierre Makyo & David Caryn

Editions Vents d’Ouest

2001

Synopsis

Le plus terrible des seigneurs de guerre anglois, Skizo Kooldog, surnommé le Prince Rouge, a un énorme problème : il a appris qu’il existait un Franssois volant. Celui-là même qui a délivré la princesse Mustine enfermée dans une tour de la forteresse de Malsuitome. Cette nouvelle incroyable bouleverse, selon lui, toutes les données stratégiques des forces en présence. Dorénavant, s’il existe d’autres Franssois volants, ils pourront fondre sur les troupes angloises à n’importe quel moment et la guerre sera perdue. La capture de ce drôle de Franssois volant s’impose. Elle est même urgentissime. Mais ce Franssois hors du commun, qui n’est autre qu’Alzéor Mondraggo, ne fait pas que voler. Il est aussi en contact permanent avec Udd Ifaze, son astro-régulateur personnel. Et Udd est un auxiliaire magique très puissant. Il peut tout, à tout instant. Y compris transformer Alzéor en mouche ou même en… Skizo Kooldog. Le Prince Rouge va mériter son nom : il verra rouge, sera rouge de colère, et finalement connaîtra le rouge de la honte.

Mon avis

C’est avec beaucoup d’enthousiasme que je me suis plongé dans la lecture de ce deuxième tome ! Et j’ai été … déçue. En comparaison au 1er tome, le héros ne fait pour ainsi dire rien, en dehors des dernières planches.

On en apprend un peu plus sur les peuples, avec l’apparition du méchant, le prince rouge, mais j’ai trouvé que pendant une grande partie de la BD c’était creux et sans grand intérêt. J’ai même du lire la BD en 2 fois pour la finir, car je n’étais pas emballée par son contenu.

En fait, l’essentiel de l’action se déroule autour du héros, parmi les différents peuples et leurs envies. On se rend compte que les rois sont manipulateurs et très idiots, et que les femmes sont idiotes aussi. Autrement dit, que seul le héros et éventuellement son acolyte présentent quelques signes d’intelligence et d’intérêt au yeux du lecteur.

Le commencement de l’histoire reprend là où le tome précédent s’était arrêté. Héros muet, princesse incrédule, roi allié malhonnête. Au final, le héros se retrouve enfermé et ne peut rien faire jusqu’à la fin du tome, où les compétences de son astro-régulateur vont lui permettre de s’échapper pour affronter le Prince Rouge.

En clair, ce tome ne m’a pas vraiment emballé, l’histoire ne m’a pas entraînée ni captivée, alors que j’avais été complétement ravie du premier tome. Comme j’ai le 3ème tome dans ma PAL, je le lirais mais avec peu d’attentes pour ne pas être trop déçue par son contenu. La série avait pourtant si bien commencé…

Tome 1 : La Pierre Blanche
Tome 2 : Le Prince Rouge
Tome 3 : La Clé de l’Amour

Publicités

Une réflexion sur “Alzéor Mondraggo, tome 2 : Le Prince Rouge

  1. […] 1 : La Pierre Blanche Tome 2 : Le Prince Rouge Tome 3 : La Clé de […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :