Le Peuple du Tapis – Terry Pratchett

le peuple du tapisLe Peuple du Tapis

Terry Pratchett

Editions J’ai Lu

2009

Synopsis

Sur tout le Tapis règne la paix de l’Empire Dumii. Aux marges de la civilisation, la tribu des Munrungues coule sous les poils une existence paisible. Mais un jour un terrible cataclysme frappe à proximité du village. Une ville Dumiie est broyée par l’ancien monstre des légendes : le grand Découdre est de retour!
Dans son sillage, des créatures féroces parachèvent son oeuvre de destruction. Cernés, les Munrungues s’engagent dans un périple à travers les poils, sous la conduite des frères Orkson.
Un voyage qui les conduit à la découverte des merveilles de leur monde et changera pour toujours la vie des Fils de la poussière…

Mon avis

Le peuple du tapis est le premier livre de Pratchett que je lis. J’avais envie de connaître cet auteur qui écrit des romans de fantasy et avec une bonne touche d’humour. Quand j’ai découvert sur Livraddict le titre Le peuple du Tapis, je n’ai pas hésité longtemps avant de me le procurer. Pourquoi ? Tout simplement parce que ça peut être très intéressant de découvrir les petits êtres qui vivent dans les tapis (quoi vous ne le saviez pas ? :P).

J’ai donc commencé ce livre avec beaucoup d’enthousiasme, surtout qu’il fait un peu moins de 200 pages, donc je partais pour une lecture courte et plaisante. Et ben en fait pas du tout. La lecture a été plaisante certes, mais a un peu durée en longueur.

Au début de la lecture il faut s’accrocher. Les premières pages, pour ne pas dire l’intrigue, regorgent de noms très peu prononçables et je dois dire que c’est un peu dur de se repérer dans ce petit monde. Mais comme le concept me plaisait beaucoup je ne me suis pas laissée démonter, j’ai poursuivi ma lecture.

Il est très intéressant d’évoluer dans un monde pareil où on circule entre des poils, on parle de lieu qui se nomment par exemple Pieddechaise, que du sucre ou du sable tombent du « ciel », etc. Ces éléments rendent la lecture superbement agréable, car nous les connaissons du point de vue de l’homme 🙂

Les personnages sont très nombreux, il n’est pas forcément facile de s’attacher à l’un ou l’autre. Mais j’ai un petit coup de coeur pour Snibril, et j’ai adoré le retournement de situation avec Glurk (qui m’a d’ailleurs fait plus aimer le personnage :)).

La plupart du temps, le rythme est relativement lent, sauf pendant certaines batailles. Le style de l’auteur par contre est un régal, j’ai adoré l’humour, la narration (ça fait passer la lenteur), ça me donne l’envie de me plonger dans d’autres romans de Pratchett comme Les annales du disque monde, qu’on m’a chaudement recommandé.

Donc une lecture correcte, rien de transcendant, mais l’univers est original et rien que pour ça je suis contente de l’avoir lu.

Publicités
Tagué , ,

Une réflexion sur “Le Peuple du Tapis – Terry Pratchett

  1. Olya dit :

    J’ai aussi découvert Pratchett grâce à ce roman, et j’avais beaucoup aimé 🙂 On en a déjà parlé, mais si jamais tu souhaites découvrir le Disque Monde, le mieux à mon avis, c’est de commencer avec Au Guet, car il est très accessible. J’ai commencé par lui, et j’avais adoré 🙂

    Après, tu peux aussi continuer avec Pratchett en lisant Nation, qui n’est pas de la fantasy à proprement parlé, mais qui est un superbe livre tout à fait différent de ce qu’il peut faire, mais dans lequel on retrouve sa plume.
    Nation est l’un de mes livres préférés de Pratchett, il est superbe, émouvant et tout ce que tu veux. Bref, Pratchett est l’un de mes auteurs préférés, c’est un génie !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :