Ombre Blanche suivi de La mer Inconnue – Clémence Housman

Ombre Blanche suivi de La mer Inconnue - Clémence HousmanOmbre Blanche suivi de La mer Inconnue

Clémence Housman

Editions Le Pré aux Clercs

2011

19 €

Synopsis

Au coeur de l’hiver, alors qu’il fait nuit et que la neige a recouvert chemins et forêts, une étrange et fascinante créature fait irruption dans une ferme. Les paysans, tout d’abord effrayés par cette apparition surnaturelle, sont vite séduits par Fourrure blanche et l’un deux, Sweyn, en tombe immédiatement amoureux.La magnifique jeune femme à la peau blanche et au regard de feu doit son surnom à l’élégant manteau de loup blanc qui lui recouvre entièrement le corps.

Mon avis

Avant de commencer ma chronique, je tiens à remercier Livraddict et les Editions Le Pré aux Clercs pour ce sympathique partenariat.

Ce livre regroupe 2 nouvelles provenant de la main de Clémence Housman. Des nouvelles se classant dans la Fantasy, relativement courtes et d’un style ancien (respectivement 1896 et 1898). La difficulté de chroniquer un livre pareil est de ne pas en dire trop. Les nouvelles étant relativement courtes, il ne faut pas trop en dévoiler, pour garder une part de mystère, surtout dans un livre pareil.

Pour commencer parlons d’Ombre Blanche. L’histoire nous emmène dans une ferme familiale en plein hiver. Les hommes travaillent, les femmes aussi, la routine d’une soirée enneigée. Mais des faits étranges et surnaturels se produisent… Plus tard dans la nuit, un personnage inattendu se présente à la porte de la ferme, il s’agit d’Ombre Blanche…

Dès le commencement de l’histoire, on se retrouve plongé dans une ambiance très particulière à la fois ancienne par le travail des fermiers et familiale par la présence de plusieurs générations. Une ambiance qui devient très pesante quand les premiers éléments surnaturels arrivent et ça se ressent chez le lecteur. J’ai adoré ce sentiment, l’effet qui entraîne au cœur de l’histoire, pour se retrouver avec les autres personnages, dans cette ferme, à partager leurs angoisses et leurs peurs.

La suite des évènements, développe le lien de fraternité mis en péril, une histoire émouvante qui touchera tout le monde. L’ensemble de cette nouvelle, nous conte une histoire de loup-garou, différente de ce que l’on est habitué dans les écrits plus récents.

Ensuite, Le Mer Inconnue. Cette nouvelle m’a intriguée dès les premières pages. J’ai beaucoup aimé l’histoire, l’histoire d’une île interdite sur laquelle il est défendu de se rendre et surtout « impossible ». L’histoire d’un défi plus ou moins personnel, d’un jeune garçon qui décide malgré tout de s’y rendre.

Le récit commence assez lentement, mais ça ne m’a pas gêné plus que d’ordinaire. On trouve beaucoup de description, mais elles sont nécessaires pour se plonger au cœur de l’histoire. L’aventure est palpitante, tant dans l’épreuve pour se rendre sur l’île que dans la découverte de cette nouvelle terre et surtout la rencontre avec l’unique habitante de l’île.

J’ai néanmoins été très déçue sur un point dans cette nouvelle. Contrairement à Ombre Blanche, la fin arrive très très rapidement, beaucoup trop pour mon appétit d’aventure et s’avère trop facile. Quand j’ai tourné la dernière page, je n’y ai pas cru, je ne m’attendais pas à ce que ça finisse là.

Deux points également à noter qui apportent beaucoup au livre : les gravures de Laurence Housman et la postface de Jean-Pierre Dionnet. Les gravures sont d’un détail époustouflant, représentant les différentes scènes d’Ombre Blanche. On trouve également d’autres gravures dans les dernières pages du livre concernant d’autres oeuvres. La postface quant à elle, est un point important pour clore ce livre car elle nous en apprend plus sur l’auteure, sur les oeuvres et les gravures. On découvre les récits d’un oeil nouveau, fait très intéressant pour des œuvres aussi anciennes.

D’un point de vu général, le livre est très réussi. La couverture intrigante, change de ce qu’on a l’habitude de voir. On se demande si le personnage représenté est Ombre Blanche, que nous réserve ce livre relativement court. J’avais peur en commençant la lecture, que la lecture soit intéressante mais fastidieuse. Et bien pas du tout. L’ensemble est fluide, le style de l’auteur accessible à tous, la nouvelle Ombre Blanche (voir tout le livre) se lit facilement d’une traite, c’est réellement agréable.

Pour conclure, un ensemble idéal pour découvrir ces deux nouvelles de Clémence Housman. Une légère déception pour la fin de la deuxième nouvelle, mais des histoires qui nous mettent dans une ambiance bien particulière ! A lire en hiver au coin du feu =)

Publicités
Tagué ,

3 réflexions sur “Ombre Blanche suivi de La mer Inconnue – Clémence Housman

  1. Luthien dit :

    Ce livre me tente bien. J’aime beaucoup la couverture en plus!

  2. mypianocanta dit :

    Joli billet qui fait envie. J’y penserai si je croise ce livre au hasard de mes pérégrinations 🙂

  3. […] Ombre Blanche suivi de la Mer Inconnue de Clemence Housman reçu dans le cadre d’un partenariat Livraddict et les Editions Le Pré aux […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :