Whisper Girls – Vincent Villeminot

Whisper Girls de Vincent VilleminotWhisper Girls

Vincent Villeminot

Editions Fleurus

2011

12,90 €

Synopsis

Un homme est en chasse.
Des siècles qu’il parcourt les grandes villes, sur les deux rives de la Méditerranée, pour trouver celle qu’il forcera à partager son immortalité. Face à lui, deux de ses anciennes victimes, condamnées à errer dans le monde des fantômes, et qui réclament vengeance. Et une jeune fille perdue dans le Paris contemporain, armée seulement de son ordinateur et d’un appareil photo. Saura-t-elle défier l’Ennemi ?

Mon avis

Whisper Girls me faisait de l’oeil pour plusieurs raisons. Tout d’abord l’auteur : Vincent Villeminot. C’est un auteur dont on a beaucoup entendu parlé grâce au livre Instinct. Un auteur qui m’intrigue beaucoup et m’attire. Ensuite la couverture : sombre très urban, très à mon goût. Et pour finir le titre et le synopsis : Whisper girls. Un titre et un résumé qui annoncent tous les deux une histoire intriguante peuplée de fantômes, créatures fantastiques que j’affectionne car ils sont toujours liés à un passé, à une histoire qui ne demande qu’à être découverte…

Le récit tourne autour de plusieurs personnages, dont un particulièrement : Nour. Beaucoup de personnages féminins face à un seul homme : Walter.

Au commencement du récit, j’ai eu un peu de mal à m’intégrer à l’histoire. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’on passe rapidement d’un personnage à l’autre, dans le vif de leurs vies. Bien que chaque changement de personnage est indiqué par le prénom du personnage concerné, j’ai trouvé que ce passage met de la confusion dans l’esprit du lecteur, plante le décor mais de manière imprécise.

Les premiers chapitres sont ensuite dans leur majorité consacrés à Nour. On apprend alors à connaître ce personnage, son état d’esprit, sa personnalité. Des chapitres les autres personnages, s’intercalent dans la vie de Nour et comme il s’agit de chapitres entiers, on apprend aux aussi à les reconnaître, à les connaître, à les différencier, à les apprécier, eux, leurs histoires et leurs buts. L’ensemble devient plus stable, on a une meilleure compréhension de l’histoire et de son univers.

Les choses se clarifient et on peut apprécier l’histoire, qui prend un tournant d’histoire policière, d’enquête, de poursuite, etc… autant dire une histoire pleine de rebondissements.

La plume de l’auteur est très intéressante. Fluide et agréable, elle arrive à nous faire prendre de l’intérêt pour l’histoire, pour les personnages surtout dans un contexte qui s’y prête bien. On progresse dans l’histoire en se posant soi-même des questions, en doutant sur l’honnêteté de certains personnages alors qu’on pensait connaître la vérité. L’auteur nous prend habillement dans un jeu policier/fantastique, dévoilant peu à peu les éléments de l’histoire et le passé de certains personnages.

J’ai beaucoup aimé les personnages de Gaïané et de Kathlyn, deux personnages dont l’histoire compte beaucoup d’instants communs. Chaque lecteur peut facilement trouver un personnage auquel s’identifier car ils ont tous des qualités et des caractères différents. C’est une des richesses de ce livre en plus de son mélange de genre.

En résumé, une histoire que j’ai beaucoup apprécié, avec un début un peu dur certes, mais qui nous lance dans une aventure à rebondissement. J’avoue que je n’avais jamais lu jusqu’à présent d’histoire à caractère policier et fantastique à la fois. Et le mélange est très satisfaisant, très alléchant et très prometteur.

2 livres sont encore à paraître, Shadow Girls (avril 2012) et Ghost Girls (septembre 2012). Autant dire que je suis intriguée de savoir de quoi parlent ces tomes et de pouvoir les lire !

Je tiens sincèrement à remercier les Editions Fleurus pour la découverte de ce livre !

fleurus-editions

Publicités
Tagué , , , ,

3 réflexions sur “Whisper Girls – Vincent Villeminot

  1. Avalon dit :

    Je reluque ce roman depuis sa sortie mais j’ai toujours hésité à le prendre. J’ai donc attendu que des chroniques sortent et, finalement, je crois que je vais me laisser tenter.

  2. Christella dit :

    Moi, je n’ai pas du tout hésité à le prendre! J’ai beaucoup adorer le personnage de Nour à cause de son côté grunge et aussi à cause de sa passion pour l’art. Le fait que les événements antérieurs s’étaient passés dans la région meditérranéenne, m’a aussi fait choisir ce livre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :