Le Journal intime d’un arbre – Didier Van Cauwelaert

Le Journal intime d'un arbre - Didier Van CauwelaertLe Journal intime d’un arbre

Didier Van Cauwelaert

Editions Michel Lafon

2011

19 €

Synopsis

« On m’appelle Tristan, j’ai trois cents ans et j’ai connu toute la gamme des émotions humaines.
Je suis tombé au lever du jour. Une nouvelle vie commence pour moi – mais sous quelle forme ? Ma conscience et ma mémoire habiteront-elles chacune de mes bûches, ou la statuette qu’une jeune fille a sculptée dans mon bois ? Ballotté entre les secrets de mon passé et les rebondissements du présent, lié malgré moi au devenir des deux amants dont je fus la passion commune, j’essaie de comprendre pourquoi je survis.
Ai-je une utilité, une mission, un moyen d’agir sur le destin de ceux qui m’ont aimé ? »

Mon avis

La première chose qui m’a attiré dans ce livre est son titre : « Le journal intime d’un arbre ». Un titre assez mystérieux. Quand on s’intéresse d’un peu plus près à ce livre et à son contenu, on apprend que le narrateur n’est autre qu’un arbre. Un narrateur pour le moins inhabituel et des plus intriguant et d’une originalité certaine.

L’histoire débute à la chute de l’arbre. Oui car ce dernier suite à une tempête vient d’être déraciné. Un malheur pour la plupart de ses « proches » car il représente pour chacun quelque chose de différent. On pourrait croire que le récit ne se développe pas beaucoup face à ce début qui commence par la fin … Et bien non, il n’en est rien car l’arbre continu à vivre prisonnier à travers chaque partie de lui qu’il soit en sciure ou en bûches.

L’arbre voyage ainsi à travers chaque parcelle lui appartenant où quelles soient dans le présent et même le futur. Il perçoit ce que les humains disent mais également leurs secrets et leurs sentiments. Ce récit nous retranscrit cet ensemble du point de vue l’arbre, comparant sans cesse ses propres sentiments à ceux des humains, intégrant les sentiments humains, ressentant leurs émotions.

Au-delà du propre récit, on sent que l’auteur est un amoureux de la nature et encore davantage de son arbre. Il est également intéressant de pouvoir approfondir, si on le souhaite, l’aventure à travers les ouvrages que l’auteur à prit pour références car ces derniers sont cités à la fin du livre.

J’aurai aimé en savoir davantage sur le passé de Tristan. Peut être développer davantage certains épisodes de sa vie d’arbre passée. L’épisode qui se déroule dans le futur est très intéressant, on a une vision de l’arbre à travers les âges pour se retrouver face à des personnages que l’on connaissait plus jeunes, même si je trouve que ça fait un peu dépareillé avec le reste du récit.

Un roman qui m’a agréablement surpris malgré que ce ne soit pas le genre de roman que j’ai l’habitude de lire. Une lecture détente qui amène beaucoup de questions pendant la lecture sur la nature de l’homme et sa relation avec la nature. A lire pour tous les amoureux de la nature.

Un grand merci à Livraddict et aux Editions Michel Lafon pour ce partenariat qui m’a permit de découvrir un livre hors du temps …

Publicités
Tagué ,

Une réflexion sur “Le Journal intime d’un arbre – Didier Van Cauwelaert

  1. stephy21 dit :

    Je ne connais pas du tout mais la couverture est superbe 🙂 !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :