Le Dernier jardin, tome 1 : Éphémère de Lauren DeStefano

Le Dernier jardin, tome 1 : Éphémère

Lauren DeStefano

Editions Castelmore

2011

12,90 €

Synopsis

Que faire de sa vie quand on connaît la date exacte de sa mort ?
Les scientifiques ont créé des enfants génétiquement parfaits, immunisés contre toutes les maladies. L’humanité a cru voir son avenir assuré…jusqu’au jour où le verdict accablant est tombé. Ces jeunes gens ont une espérance de vie incroyablement courte : 25 ans pour les hommes, 20 ans pour les femmes, sans exception. Dans ce monde désolé, des jeunes filles sont kidnappées et contraintes à des mariages polygames pour la survie de l’espèce.
Rhine, âgée de seize ans, a été enlevée de force à son frère. Elle se réveille enfermée dans une prison dorée, un manoir où des serviteurs veillent à ses moindres désirs. Malgré l’amour sincère de son mari et la confiance qui s’instaure petit à petit avec ses sœurs épouses, Rhine n’a qu’une idée en tête : s’enfuir de cet endroit.

Mon avis

La première fois que j’ai entendu parlé de ce livre, je n’ai pas été plus convaincue que ça. Pourtant devant les nombreux avis très positifs, dont celui de bubblegirl, mais surtout devant la magnifique couverture de ce livre, je n’ai pu qu’être tenté et surtout ravie quand bubblegirl me l’a offert.

Dans ce roman, on se retrouve aux côtés de Rhine, dans un monde complètement chamboulé. Suite à des modifications génétiques dites miraculeuses, un virus est né, provoquant la mort des femmes à 20 ans et celle des hommes à 25 ans. La vie est une denrée rare pour les nouvelles générations. Afin d’assurer la survie de l’espèce, les jeunes filles se voient enlevées et mariées de force. Rhine est l’une d’elle. Elle se retrouve dans un somptueux manoir en compagnie de ses soeurs-épouses, avec une seule idée en tête : s’enfuir.

L’histoire de ce livre est tout simplement grandiose. L’univers, le concept de l’histoire associé à un style d’écriture très fort font de ce roman un petit bijou. Une fois qu’on est entré dans le roman, il est difficile d’en ressortir. On en oublie nous même le monde exterieur pour se plonger dans cette cage dorée où la mort et le mensonge règne. Une histoire dont le point de départ est la dérive de la science, un sujet très réaliste et très déroutant par rapport à notre futur.

J’ai eu peur un instant de me retrouver dans une histoire lente, à n’en pas voir le bout. Et effectivement l’histoire se base sur un rythme lent mais on y prend vite goût et les pages défilent les unes après les autres.

Rhine est un personnage très intéressant, d’une grande maturité et d’une grande force, mais pas trop non plus. Son caractère est très bien dosé, elle est possède une détermination d’acier mais tombe aussi quelques fois dans certaines faiblesses. Mais malgré tout ce n’est pas le personnage auquel je me suis le plus accrochée.

D’ailleurs, tous les autres personnages sont très crédibles et très réalistes. Les deux autres épouses, Gabriel, les domestiques, … Un personnage que j’ai beaucoup aimé malgré sa naïveté est Linden, le mari de Rhine. Un personnage à qui on aimerait ouvrir les yeux et agréablement touchant qui essaie d’être partout à la fois pour satisfaire toutes ses épouses. Il est tellement perdu dans son propre monde, qu’il fait tout et n’importe quoi, ne se rendant pas le moins du monde compte de ce qui se passe dans ce manoir.

Le deuxième personnage à qui je me suis particulièrement attachée est la servante de Rhine. Jeune, touchante, prête à tout pour satisfaire sa maîtresse et lui rendre la vie agréable dans cette prison. Une petite chose touchante et attachante. J’espère sincèrement que c’est un personnage que l’on reverra dans les tomes suivants.

On pourrait parler des heures durant de ce roman et de ses personnages tellement il est riche en émotion. Il plane encore beaucoup de mystères sur certains passages de ce premier tome, dont notamment les activités du Maître Vaughn…

Dans tous les cas vous êtes prévenus, si vous vous lancez dans l’aventure du Dernier Jardin, vous n’en ressortirez plus 😉 Un énorme potentiel dans cette trilogie. A lire sans attendre !

La sortie du tome 2 de la trilogie Le Dernier Jardin (Fever en anglais) est prévue le 21 Février 2012 en Anglais.
couverture le dernier jardin tome 2

Résumé : Rhine and Gabriel have escaped the mansion, but they’re still in danger. Outside, they find a world even more disquieting than the one they left behind. Determined to get to Manhattan and to find Rhine’s twin brother Rowan, the two press forward, amidst threats of being captured again . . . or worse.

The road they are on is long and perilous—and in a world where young women only live to age 20 and men die at age 25, time is precious. In this sequel to Lauren DeStefano’s harrowing Wither, Rhine must decide if freedom is worth the price—now that she has more to lose than ever.

Publicités
Tagué , , , , , , ,

2 réflexions sur “Le Dernier jardin, tome 1 : Éphémère de Lauren DeStefano

  1. Freelfe dit :

    Je veux trop trop trop trop trop le lire !!!!!!!

  2. […] éléments qu’on rencontre dans d’autres romans. Des jeunes filles « enfermées » à la Ephémère, des castes différentes avec spécialités à la Hunger Games (districts). L’auteur se […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :