Les Chevaliers d’Émeraude (BD), tome 1 : Les enfants magiques – Anne Robillard & Tiburce Oger

Les Chevaliers d’Émeraude (BD), tome 1 : Les enfants magiques

Anne Robillard & Tiburce Oger

Editions Casterman

2011

12,95 €

Synopsis

À l’intérieur de la ruche impériale des hommes insectes, le sorcier Asbeth se prosterne devant l’Empereur Amecareth, assis sur son trône en pierre noire. Après avoir interrogé les étoiles, le sorcier exulte, et annonce à son souverain la grande nouvelle : il est temps de repartir à la conquête des territoires des humains !
Pendant ce temps, au Royaume d’Émeraude, le vieux magicien Élund, après avoir lui aussi consulté les étoiles et pressenti le danger, vient partager son inquiétude avec le roi Émeraude 1er : l’ennemi de leurs ancêtres sera bientôt de retour, il le sent.

Face à la menace, le roi suggère, comme autrefois son grand-père l’a fait, de demander l’aide du Magicien de Cristal. Mais la requête pressante d’Élund au Magicien reste hélas sans réponse…

Mon avis

J’ai très récemment lu, le tome 1 des chevaliers d’Emeraude en roman. Un roman que j’ai adoré. J’ai donc eu envie d’approfondir mes connaissances sur le royaume d’Emeraude en me plongeant dans cette BD.

Avant tout, il faut savoir que cette BD est un prélude. Elle se place donc avant et pendant les toutes premières pages du romans.

L’histoire n’a rien de surprenant si vous avez lu les romans, elle ne fait que détailler et montrer ce qui se déroule à la naissance de l’ordre des chevaliers d’Emeraude. On assiste donc à l’enfance des chevaliers, de leur sélection à leur premier acte héroïque. Rien d’étonnant, mais une histoire agréable, qui permet de mieux cerner d’où viennent chacun des chevaliers et comment ils sont arrivés au royaume d’Emeraude.

Par contre un point que je n’ai pas beaucoup apprécié c’est le dessin. Et c’est la combinaison d’un bon dessin et d’une bonne histoire qui fait d’une BD un objet intéressant. Les dessins ne m’ont pas attiré du tout. J’avais beaucoup aimé au premier regard la couverture, mais en vignette c’est plutôt décevant.

Par ailleurs, adapter un roman (ou du moins des personnages d’un roman) en BD est assez dangereux. On ne retrouve pas forcément les personnages comme on les avait imaginé sans visuel. Pour ma part, je n’avais pas d’idée arrêtée sur le physique des personnages n’ayant lu qu’un roman, mais par contre je les ai trouvé assez laids. Pas les dessins de manière générale, mais les personnages. L’image que j’ai d’un chevalier est celle d’un homme relativement beau et avec des traits forts. Pour le coup c’est tombé à côté.

Je ne me prononcerai pas davantage sur cette BD car je ne m’épanouie pas dans le critique négative. Ce fût malgré tout une BD agréable à lire. Je suis tout de même intriguée de voir ce que va donner le tome 2. Le tome 1 étant un prélude, le tome 2 va-t-il continuer l’histoire ?

dessin chevaliers d'emeraudeSource de l’image : Casterman

Si vous voulez un aperçu de la BD, je vous invite à visualiser la bande annonce :

Publicités
Tagué , ,

Une réflexion sur “Les Chevaliers d’Émeraude (BD), tome 1 : Les enfants magiques – Anne Robillard & Tiburce Oger

  1. Péléane dit :

    Au contraire de toi, j’ai vraiment adoré cette BD, je la trouve superbe.
    Je ne connaissais pas la vidéo, qui est sympa.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :