Cher oncle Georg – Mireille Horsinga-Renno

Cher oncle Georg - Mireille Horsinga-RennoCher oncle Georg

Mireille Horsinga-Renno

Editions La Nuée Bleue

2006

17 €

Synopsis

Les gens heureux n’ont-ils vraiment pas d’histoire ? C’est en cherchant à renouer les fils d’une généalogie dispersée que Mireille Horsinga-Renno s’est trouvée brutalement confrontée à une histoire de cendres, de terreur et de honte, mêlant les secrets de famille aux sanglantes exactions du IIIe Reich. Printemps 1940. Son grand-oncle, le docteur Georg Renno, est nommé au château de Hartheim (Autriche), où se trame l’une des pages les plus abominables de la folie nazie, le Programme T 4 ; l’élimination massive des personnes handicapées, dont la vie est jugée  » inutile et improductive « . Avec sa chambre à gaz et son four crématoire, le château de la mort va peu à peu devenir une annexe du sinistre camp de Mauthausen. Des dizaines de milliers de personnes disparaîtront entre ces murs, où l’Etat SS expérimente méthodiquement l’euthanasie à échelle industrielle. Quand, trente-cinq ans après la fin de la guerre, Mireille retrouve la trace de ce parent jusque-là inconnu, celui-ci coule une heureuse retraite dans la verdoyante Rhénanie. Comment croire que ce vieillard cultivé et si attentionné – qui mourra impuni en 1997 – est le médecin nazi qui fut directement responsable de la sélection et de la mise à mort de milliers d’innocents ? Cherchant à comprendre les ressorts intimes de ce Janus déroutant, Mireille se lance alors dans une éprouvante enquête sur la barbarie ordinaire, mais aussi sur les silences coupables de l’après-guerre. Son livre courageux et sensible, écrit en mémoire des victimes du grand-oncle adoré puis rejeté, est une bouleversante victoire contre le silence et l’oubli.

Mon avis

Ceux qui me suivent, savent que ce type de roman n’est pas vraiment ma tasse de thé, étant davantage adepte des romans de l’imaginaire. Ayant l’opportunité de rencontrer l’auteur de ce livre et la maison d’édition chez qui il est édité, je me suis laissée tenté par cette lecture, pour le moins bouleversante …

Mireille Horsinga-Renno découvre, suite à des recherches généalogiques, qu’un membre de sa famille était très impliqué dans le mouvement nazi.. Elle nous raconte dans ce livre sa progression durant ses recherches généalogiques, alternée avec des passages fictifs se passant dans le château de Hartheim.

J’ai été au premier abord très dérangée par la mise en page spécifique à ce roman pour l’alternance des récits, mais cela a finalement facilité la lecture, permettant de se remettre très rapidement dans l’histoire du ‘personnage’ concerné et donnant un rythme agréable au récit. Afin d’appuyer l’histoire, quelques photos s’ajoutent sur les pages, humanisant davantage les personnages, des photos quelques fois choquantes, dans le sens où elles montrent des scènes quelques fois joyeuses de la vie de ces bourreaux.

J’avoue qu’avant la lecture de roman, je n’avais pas connaissance que, les exterminations par les nazis allaient au-delà des juifs et de ce que l’on nous enseigne en classe. Car le docteur Renno, est ici impliqué dans une extermination bien dramatique, celle des personnes handicapées dans un programme appelé T4.

La lecture de ce roman est vraiment très dure, par son sujet et par les faits évoqués. Le récit est réellement bouleversant. On a tous étudié la seconde guerre mondiale en cours, on sait tous les horreurs qu’elle a engendré. On voit les nazis comme des allemands, alors que dans ce livre, on nous montre que ce sont des allemands qui exterminent des allemands …

A travers ce livre, on se rend compte que la guerre n’est finalement pas si loin que ça de nous, à quelques générations près. C’est un constat déroutant quand à l’époque actuelle, cela paraît si ‘vieux’ et hors du temps…

Un livre, tel une fenêtre ouverte sur ces gens persuadés de faire le bien pour leur pays, un livre qui ne laisse pas indemne. A lire, pour la connaissance, la culture, mais surtout pour ne pas oublier ces horreurs qui font parties de notre passé commun.

Un grand bravo l’auteur pour la publication de ce roman qui a demandé beaucoup de travail et surtout beaucoup de courage.

Également un grand merci aux Editions La Nuée Bleue de m’avoir permis de lire ce livre, si touchant et bouleversant.

Publicités
Tagué , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :