La Reine de vengeance – Christophe Lambert

La Reine de vengeance - Christophe LambertLa Reine de vengeance

Christophe Lambert

Editions Mango (Royaumes Perdus)

2010

9 €

Synopsis
An 60 après Jésus-Christ. Les tribus celtes de Bretagne luttent contre l’envahisseur romain. Une reine prend la tête de la résistance : la flamboyante Boadicée, qui déclenche la colère des émissaires de l’empereur Néron. La déesse Minerve décide d’aider secrètement la reine en lui offrant sa lance magique. Le conflit va s’abattre sur l’Olympe et les terres de Bretagne. Pour les hommes et les dieux, rien ne sera plus jamais comme avant…

Mon avis

En commençant ce livre je connaissais déjà l’histoire. Boadicée est une légende vivante qui a servit plusieurs écrivains dans leurs romans et la reine de vengeance n’est pas ma première lecture du mythe. Pourquoi relire un livre concernant cette légende ? Pour plusieurs raisons : Christophe Lambert est présent aux Imaginales et c’est le livre de sa Biblio qui me tentait le plus et Boadicée est un mythe que j’avais beaucoup apprécié avec ma lecture de La reine Celte de Manda Scott, je n’ai donc pas hésité à lire une nouvelle vision du mythe. Il s’agit d’un roman historique pour un public jeune.

La reine de vengeance nous raconte donc l’histoire de Boadicée, femme tout juste reine suite au décès de son mari. Chez les Icènes, tribu celte, les femmes peuvent également régner. Seulemnt voilà, les romains ont envahis la Bretagne et réclame suite à un accord avec le défunt mari de Boadicée, plusieurs hommes. Étonnement et violence, Boadicée n’a pas le choix mais ne compte pas laisser ça ainsi. Elle va vouloir faire discrètement évader les hommes enrôlés de force mais tout ne va se passer comme prévu. C’est le début d’une guerre ouverte entre les tribus celtes et les romains.

A la sortie de cette lecture que j’ai dévoré, mon avis est plutôt mitigé. Explications :

J’aime toujours autant le mythe de Boadicée. L’auteur est resté très en accord avec le mythe original tout en restant abordable car ce livre est un livre destiné à un public jeune. Le plume de l’auteur est fluide et retransmet agréablement bien les émotions du roman (courage, amour, haine, …). J’ai a nouveau été très touchée par certains passages de l’histoire que je trouve très prenants.

L’auteur introduit également un aspect imaginaire très intéressant de l’histoire : la vision des dieux dans cette affaire. Les dieux sont d’origine romaine. Par logique donc ils devraient prendre le parti des romains dans ce conflit. Oui mais pas tous. Une des déesse va prendre le parti de Boadicée entrainant ainsi une guerre chez les dieux eux-même. On voit donc se « battre » des forces suprêmes qui sont normalement connues pour leur sagesse et leur juste jugement.

Ce que j’ai moins apprécié c’est l’histoire de manière générale. Cela vient certainement du fait que je connais déjà l’histoire plus romancée et plus détaillée, mais même avec cela je trouve que tout se passe un peu trop vite et « trop facilement ». C’est un conflit très important qui aurait mérité plus d’explications sur certains points, notamment sur ce qu’est Mona et quel est son rôle dans la culture bretonnes. Le livre a beau être destiné à un public jeune, il aurait pu être à mon goût plus étoffé.

En bref : Je garde de cette lecture un agréable moment malgré le manque d’approfondissement de certains points. Boadicée reste la guerrière à la crinière flamboyante que j’affectionne particulièrement. Je recommande ce livre aux jeunes et à ceux qui veulent rapidement connaître le mythe. Aux autres je les oriente davantage vers la saga « La reine Celte » en 4 tomes de Manda Scott.

Publicités
Tagué , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :