Elric, tome 1 : Elric des Dragons – Michael Moorcock

Elric, tome 1 : Elric des Dragons - Michael MoorcockElric, tome 1 : Elric des Dragons

Michael Moorcock

Editions Pocket

2005

5,70 €

Synopsis

Melniboné, l’île aux Dragons, régnait jadis sur le monde. Désormais les Dragons dorment et Melniboné dépérit. Sur le trône de Rubis siège Elric, le prince albinos, dernier de sa race, nourri de drogues et d’élixirs qui le maintiennent tout juste en vie. La menace plane ; alors il rend visite au Seigneur du Chaos, Arioch, et conclut un pacte avec lui. Il s’engage ainsi sur le chemin de l’éternelle aventure : le Navire des Terres et des Mers le porte à la cité pestilentielle de Dhozkam, et son destin le pousse à franchir la Porte des Ténèbres ; au-delà, deux épées noires attendent leur maître et leur victime…

Mon avis

Premier tome d’une belle série de romans, Elric des Dragons est avant tout une introduction à la saga.

Dans ce tome 1 on va découvrir le personnage d’Elric dans l’état d’esprit qu’il est au commencement du roman, mais également son royaume, son univers et bien entendu les premières aventures qui vont pousser le héros de ce livre à faire ce qu’il prévoit de faire dans les tomes futurs.

L’histoire est très sombre et froide, elle est à l’image du personnage principal. Elric est de loin le personnage auquel j’ai eu le plus de mal à accroché. Froid, indifférent, faible, c’est un personnage que l’on n’a pas envie de suivre. Enfin tout cela c’est au début du roman.

Car oui tout cela va vite et bien évolué. Elric devient plus fort et déterminé, il se lance dans l’aventure pour secourir un être cher et se rend compte par la même occasion du caractère et du personnage qu’il était avant.

Ce tome est assez décousu, j’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l’histoire et à m’y intéresser. Je pense qu’il faut clairement avoir conscience que ce tome n’est qu’une introduction à la saga et qu’il (je l’espère) ne reflète pas le rythme qu’auront les tomes suivants.

L’univers mis en place par l’auteur est très intéressant. J’ai aimé le fait que Melniboné soit une terre retirée et pleine de mystère pour les autres peuples, que les forces de la nature puissent directement interagir avec ceux qui savent communiquer avec eux, que des mondes parallèles, dangereux et mystérieux, existent.

Dans ce tome l’auteur nous montre surtout un aperçu du monde que l’on va découvrir, toutes possibilités qui existent dans son univers et le passé de son personnage fard.

Je suis contente d’avoir persévéré dans ma lecture car la suite des aventures d’Elric s’annonce très intéressante.

En bref : Une lecture assez dur mais indispensable pour commencer cette saga. J’ai davantage apprécié la deuxième partie du roman qui est ponctuée d’actions et de décisions. Un roman qui fait pleins de promesses de découvertes pour les tomes à suivre …

Publicités
Tagué , ,

2 réflexions sur “Elric, tome 1 : Elric des Dragons – Michael Moorcock

  1. […] D’autres avis chez Skarn-sha, Melisende, Sollyne et Lanyla. […]

  2. […] aussi les avis de Lune, Efelle, A.C. de Haenne, Lanyla, Euphemia, Mina, ClashDoherty, Volcanol, Skritt, Saint […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :