Phænix, tome 1 : Les cendres de l’oubli – Carina Rozenfeld

Phaenix, tome 1 : Les cendres de l'oubli - Carina RozenfeldPhænix, tome 1 : Les cendres de l’oubli

Carina Rozenfeld

Editions Robert Laffont (Collection R)

2012

17,90 €

Synopsis
Elle a 18 ans, il en a 20. À eux deux ils forment le Phænix, l’oiseau mythique qui renaît de ses cendres. Mais avant de le devenir, ils devront se retrouver et s’unir dans un amour pur et éternel…

Depuis l’origine du monde, le Phænix meurt et renaît perpétuellement de ses cendres. L’être fabuleux est constitué de deux âmes sœurs. À chacune de ses résurrections, ses deux moitiés doivent se retrouver et s’aimer pour reformer l’oiseau légendaire. Car lui seul a le pouvoir d’éloigner les menaces qui pèsent sur l’humanité. Malheureusement, les deux amants ont été séparés et l’oubli de leurs vies antérieures les empêche d’être réunis… Aujourd’hui, dans le Sud de la France. Anaïa a bientôt dix-huit ans. Elle a déménagé en Provence avec ses parents et y commence sa première année d’université. Passionnée de musique et de théâtre, Anaïa mène une existence normale. Jusqu’à cette étrange série de rêves troublants dans lesquels un jeune homme lui parle et cette mystérieuse apparition de grains de beauté au creux de sa main gauche. Plus étrange encore : deux garçons se comportent comme s’ils la connaissaient depuis toujours… Bouleversée par ces événements, Anaïa devra démêler le vrai du faux, comprendre qui elle est vraiment et qui saura la compléter. Elle devra souffler sur les braises mourantes de sa mémoire millénaire pour redevenir elle-même. S’ouvriront alors les portes d’une nouvelle réalité dans laquelle amour et fantastique sont étroitement liés.

Mon avis

Comme je le disais dans une de mes dernières vidéos, j’ai eu beaucoup de mal à me lancer dans ce livre. Les premiers avis trop positifs m’ont découragés car j’avais peur dans attendre trop de ce livre. Maintenant que je l’ai lu, voici mon avis.

L’histoire parle d’Anaïa. Jeune fille qui rentre à l’université après avoir déménagée de Paris avec ses parents pour vivre à la campagne dans une maison familiale. Elle vit une vie normale. Mais à l’université, elle va rencontrer deux jeunes hommes qui vont bouleverser sa vie.

L’histoire est vraiment sympa. L’intrigue est bien menée, l’auteur distille les indices des dessous de l’histoire au fur et à mesure que les pages passent. C’est entraînant et il est dur de laisser de côté sa lecture sans arriver à la fin du livre pour connaître les révélations et voir la réaction des personnages face à cela.

Les personnages d’ailleurs sont très attachants. Anaïa est une fille au côté gentille et sage qui va découvrir une nouvelle manière de vivre et de nouvelles sensations. Néanmoins je lui ai trouvé un petit manque de maturité. Elle s’extasie devant de nouvelles choses comme une jeune ado, n’est pas une fille à problèmes ou rien. J’ai trouvé son personnage trop lisse pour une jeune fille qui a vécu à Paris.

Par contre les personnages de Enry et Eidan rentrent vraiment dans leurs rôles un peu stéréotypés. L’un gentil, l’autre méchant, qui se partagent tous les deux la même femme. J’ai aimé les différentes scènes où les choses évoluent car certaines passages sont vraiment poignants ou troublants (théâtre, concert, etc). L’auteur a vraiment su faire passer à travers ces personnages qu’ils sont d’un autre temps, qu’ils cachent de nombreuses choses sous leur vraie nature.

Un point que j’ai vraiment adoré, c’est la mythologie. Je suis déjà très attachée à ce type de détail (si on peut dire que c’est un détail). On sent que l’auteur s’appuie sur une mythologie existante pour créer la sienne en y ajoutant une bonne dose de société actuelle.

Certains points liés au livre comme la playlist ou les statuts Facebook m’ont également fait aimé le livre. C’est agréable de se retrouver plonger encore plus dans l’univers en y ajoutant une dose de réel.

Enfin, même si ce livre est très entraînant, les révélations ne sont pas surprenantes. J’ai davantage prêté attention aux réactions des personnages et ce qui allait en découler qu’aux révélations elles-même qui sont bien prévisibles.

Concernant le style de l’auteur, il n’y a rien a redire. L’auteur maîtrise très bien son univers, elle arrive du coup à nous faire passer des émotions dans son roman avec un style léger et fluide. La lecture est également très rapide malgré l’épaisseur du roman car non seulement c’est très intéressant et l’auteur donne envie de savoir la suite à chaque chapitre, mais la taille de la police du livre est plus élevée que la moyenne et offre une belle facilité de lecture.

En bref : un roman qui est vraiment très bien pour se détendre et passer un bon moment. L’histoire est sympa et ce qui est créé autour change de ce que l’on peut rencontrer dans les romans habituels. J’espère néanmoins que l’auteur saura un peu plus nous surprendre dans la suite des aventures 😉

Publicités
Tagué , , , , , ,

4 réflexions sur “Phænix, tome 1 : Les cendres de l’oubli – Carina Rozenfeld

  1. Je suis de ton avis. Le tome 1 est introductif. La surprise (s’il y ‘en a) sera pour le tome 2. Surtout en ce qui concerne les garçons.

  2. froggy80 dit :

    Oh j’avais déjà hâte de lire ce roman… mais là, je dois dire que tu m’intrigues beaucoup! J’espère pouvoir découvrir cet univers bientôt!!! J’ai tout de même la nouvelle à lire en attendant d’avoir le tome 1 dans ma PAL !!! Merci pour ce partage …
    Bisous xxx

  3. A S K ! dit :

    Coucou 🙂
    C’est avec plaisir que je découvre ton blog ! Une autre alsacienne ! J’aime ça =D
    Hum, pour en venir à ta chronique sur Phaenix, il me tente énormément !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :