Glitch, tome 1 – Heather Anastasiu

Glitch, tome 1 - Heather AnastasiuGlitch, tome 1 – Heather Anastasiu

Heather Anastasiu

Editions Robert Laffont (Collection R)

2012

16,90 €

Synopsis
L’amour est une arme.
Dans une société souterraine ou toute émotion a été technologiquement éradiquée, Zoe possède un don qu’elle doit à tout prix dissimuler si elle ne veut pas être pourchassée par la dictature en place.
L’amour lui ouvrira-t-il les portes de sa prison ?

Il y a deux siècles de cela, l’humanité a payé au prix fort ses appétits démesurés lorsque le feu de mille armes nucléaires a littéralement rasé la surface de la planète. Sous terre, au sein de la Communauté, la souffrance et la guerre ne sont plus que de lointains souvenirs : des puces implantées dans le cerveau de ses membres ont permis d’éradiquer enfin toutes ces émotions qui ont bien failli mener les hommes à leur perte.
Lorsque la puce de Zoe, une adolescente technologiquement modifiée, commence à glitcher (bugger), des vagues de sentiments, de pensées personnelles et même une étrange sensation d’identité menacent de la submerger. Zoe le sait, toute anomalie doit être immédiatement signalée à ses Supérieurs et réparée, mais la jeune fille possède un noir secret qui la mènerait à une désactivation définitive si jamais elle se faisait attraper : ses glitches ont éveillé en elle d’incontrôlables pouvoirs télékinésiques…

Mon avis

Avec Glitch on est dans la peau de Zoel (ou Zoe) qui vit dans un monde très réglementé dans lequel l’esprit est contrôlé par puce électronique et donc dans lequel tout avis personnel, sentiments, sensations sont prohibés. Seulement Zoel se met à Glitcher, c’est a dire à percevoir ce qui se passe autour d’elle et découvre le monde autrement et même, développe des pouvoirs. Son problème ? Elle ne doit pas se faire repérer…

Le monde de Glitch est vraiment très intéressant. L’univers dystopique mit en place est original surtout dans le fait qu’il est complètement sous terre (la surface est toxique). C’est un monde qui fait froid dans le dos car il correspond vraiment à ce qui pourrait arriver à l’humanité actuelle. Dans ce monde là, rien n’est autre que l’essentiel. L’idée est de survivre et de faire perdurer la race humaine. Vraiment, l’idée est bonne même si elle aurait pu aller encore plus loin, plus dans l’extrême.

Au niveau de l’intrigue c’est plutôt là que ça coince. Le roman est pour moi clairement défini en 2 parties. Lors de la première phase il m’a été difficile de m’accrocher à l’histoire à cause de la narration. C’est tranchant, saccadé et ça correspond totalement à ce que vit Zoe dans sa tête. Mais ça n’est pas simple pour s’immerger dans l’histoire.

Ensuite c’est intéressant de voir Zoe découvrir le monde. Oui elle peut paraître cruche et naïve mais d’un autre côté elle ne peut pas avoir vécu quelque chose d’enrichissant avant cela.

Dans cette première partie on va tout découvrir et vivre avec Zoe tous ces changements et découvrir de nombreuses choses sur le monde dans lequel elle vit. Néanmoins les choses font *spoiler* qu’elle va tout oublier et que rebelote elle va devoir tout réapprendre dans la deuxième partie. Cela donne un côté répétitif à l’histoire qui personnellement m’ennuie dans ma lecture *fin de spoiler*. Le côté passion amoureuse qui est présent très rapidement dans ce livre ne m’a dérangé plus que ça. C’est niais, quoi que pas toujours, mais c’est assez commun.

Les personnages secondaires (donc autre que Zoe) sont pour moi les plus intéressants notamment Max qui est vraiment captivant car il est impossible à cerner. Il a ce côté de méchant mais pas tout à fait qui met du piment dans l’histoire et qui du coup rend l’issue de certains passages incertaine.

L’auteur fait preuve de beaucoup de cohérence dans son récit, mais le développement de l’intrigue ne m’a pas captivé. J’ai davantage aimé l’univers et certains de ses aspects, mais ce premier tome introductif dans lequel l’auteur a voulu placer une belle dose d’action (pour peut-être échapper au côté introductif des premiers tomes) ne m’a pas accroché.

En bref : Une lecture sympa mais sans trop d’intérêts. A lire peut être pour l’univers, mais je n’ai pas trouvé l’intrigue entrainante au-delà de certains passages.

Publicités
Tagué , , , ,

Une réflexion sur “Glitch, tome 1 – Heather Anastasiu

  1. J’ai pensé à peu près la même chose. Avec un peu de chance, le tome 2 nous emballera

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :