La peau des rêves, tome 3 : Les chimères de l’aube – Charlotte Bousquet

La peau des rêves, tome 3 : Les chimères de l'aube - Charlotte BousquetLa peau des rêves, tome 3 : Les chimères de l’aube

Charlotte Bousquet

Editions L’Archipel (Galapagos)

2012

15,50 €

Synopsis

Berlin, territoire en ruines rongé par la forêt, où s’affrontent les clans, où Chimères et Mutants vivent en parias. Anja, une sirène, sauve la vie d’un mens. A ses tatouages, elle reconnait un membre du clan d’Ishtar, des guerriers connus pour leur cruauté. Mais il est trop tard : un regard a suffi pour qu’Anja tombe amoureuse de lui.
Quand Fast, un hybride, est capturé, Anja décide de demander son aide à celui qu’elle a sauvé. elle ingurgite une drogue qui camoufle temporairement ses écailles et parvient à l’approcher. Pendant ce temps, un tueur hante les bas-fonds de la ville, laissant derrière lui des victimes vidées de leur sang. Des victimes qui ressemblent beaucoup à Anja…

Mon avis

Nouveau tome de la peau des rêves et changement de la saga. Dans le tome précédent, Najma nous a conté l’histoire de Cléo, qui est maintenant terminée. Aujourd’hui on s’intéresse à une nouvelle histoire.

Anja est une jeune sirène parmi les Exclus, qui vit au jour le jour dans la peur d’être enlevée. Un jour elle sauve un Mens (humain) de la noyade et tombe amoureuse de lui au premier regard… Malheureusement il faut parti de ses ennemis. Malgré tout elle ne peut pas le chasser de ses esprits et va tout faire pour se retrouver à ses côtés.

Quel bonheur de retrouver l’univers mis en place par l’auteur. Le paysage apocalyptique offre à nouveau de nombreuses possibilités d’histoires et surtout de conflits. La découverte d’une nouvelle race de mutant, les sirènes, avec Anja m’a tout de suite emballée. Bien qu’on ne suit qu’un seul être, découvrir une sirène, ses capacités, ses particularités, l’ensemble est appréciable et intriguant.

Anja est un personnage fort qui prend ses positions, mais le déroulement de l’intrigue et l’amour aveuglant auquel elle ne va pas pouvoir échapper va la mener sur des chemins glissants. La tournure que prends les évènements est dérangeante par rapport à ce personnage et très inattendue.
Le personnage de Rain est terrifiant. Il cache une noirceur perverse a faire frissonner d’horreur. Dès les premiers passages entre Anja et lui, on sent que quelque chose cloche…
Un autre personnage qui apparaît bien plus loin et Lorelei. Cette jeune femme est pleine de ressource et va, je l’espère, prendre encore davantage d’importance dans la suite de cette histoire. Petit point également, dès l’apparition de ce personnage, il était impensable qu’il n’y ai pas un rapprochement quelconque avec Anja. Son prénom est celui d’une nymphe que l’on rencontre beaucoup dans la poésie allemande liée au Rhin, nymphe qui est comparée à une sirène.

Une fois de plus, l’auteur nous confronte au problème le plus important de son monde : le dégoût qu’on les Mens vis à vis des Chimères et Mutants. Et quand l’amour s’installe entre ces deux ennemis, il est difficile d’y faire face. Les éléments s’enchaînent et s’imbriquent parfaitement pour nous livrer une histoire pleine de passion, de désespoir, de violence et de secrets.

A côté de cela, l’histoire de Najma progresse doucement. J’ai vraiment hâte qu’on se focalise un peu plus sur cette partie du récit mais sans aucun doute, l’auteur nous réserve cela pour la fin de sa saga.

La fin de ce tome est déroutante, sans trop de surprises non plus, mais nous laisse en pleine action inachevée. C’est cruel ! 🙂

Une nouvelle fois, bravo pour cette superbe couverture beaucoup plus lumineuse, qui est sublime et correspond parfaitement à l’image que l’on peut se faire du personnage d’Anja.

Dernier point à noter, bravo à la maison d’édition de proposer avec l’achat de ce livre, la version numérique valable 6 mois après téléchargement. Je n’en ai personnellement pas l’utilité, mais je trouve ça intéressant si on a une liseuse pour continuer son livre même dans les transports plutôt que de prendre un autre livre moins imposant.

En conclusion : Une nouvelle aventure complètement différente de celle rencontrée dans les deux premiers tomes. Une aventure qui renferme beaucoup de noirceur et de lourds secrets, à la fois passionnante et triste. Une intrigue poignante aux aspects dérangeants, entrecoupée par l’histoire de Najma qui nous réserve également bien des choses…

Merci beaucoup aux Editions L’Archipel pour m’avoir fait confiance pour cette lecture 🙂

Publicités
Tagué , , , ,

7 réflexions sur “La peau des rêves, tome 3 : Les chimères de l’aube – Charlotte Bousquet

  1. Acr0 dit :

    Il m’attend sagement sur un rayon de ma bibliothèque 🙂
    Bonne impression donc… par contre, on savait que les tomes 3 et 4 allaient couvrir une autre histoire. Le tome 5, on aura affaire avec la conteuse.
    Huhu, une fin terrible… comme pour le tome 1 finalement, non ?

    • Lanyla dit :

      Oui je suis au courant pour la suite 🙂 Mais d’après ce que j’avais compris, l’histoire de Najma devrait déjà pas mal évoluer avant le 5ème tome 🙂

      • Acr0 dit :

        Ca y est, je l’ai lu 🙂 C’est mon tome préféré, je me suis sentie plus proche d’Anja que de Cléo. Par contre, je meurs d’envie d’en savoir davantage sur Najma !

      • Lanyla dit :

        Ah ! Contente d’avoir ton avis ! J’ai vraiment vraiment hâte d’avoir la suite 🙂

  2. Azilice dit :

    Voilà une bien belle couverture, ça me tente bien ! Je ne connaissais pas cette sage, il faudra que j’essaye.

  3. […] Lanylabooks, Les lectures de Mylène (Mycoton), Un brin de lecture (Karline) ont aussi exploré les profondeurs de ce livre. […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :