Alera, tome 2 : Le Temps de la vengeance – Cayla Kluver

Alera, tome 2 : Le Temps de la vengeance - Cayla KluverAlera, tome 2 : Le Temps de la vengeance

Cayla Kluver

Editions MsK

2012

17,60 €

Synopsis

Décidée à ne pas trahir sa lignée et son pays, Alera s’est résignée à épouser Steldor, le jeune capitaine que ses parents lui destinaient. À dix-sept ans, elle règne désormais avec lui sur Hytanica, alors que le royaume traverse une crise sans précédent. Cokyri, le royaume voisin, dirigé par la redoutable grande Prêtresse, a décidé de ranimer la fureur d’une guerre éteinte dix ans plus tôt. Du haut de ses dix-sept ans, Alera doit conduire elle-même son pays vers la victoire, et tenter d’oublier ses sentiments pour Narian, le jeune hytanicain qui a rejoint le camp Cokyri. À la tête d’une guerre sanglante où elle risque sa vie à chaque instant, Alera s’efforce d’oublier Narian, que tous accusent de trahison, à commencer par Steldor, celui qu’elle doit maintenant appeler son mari.

Mon avis

Ce second tome commence peu de temps après la fin du premier. Alera est maintenant reine, mariée à Steldor et le royaume est en effervescence par la fuite de Narian et la possibilité que la prophétie de destruction d’Hytanica se réalise. En attendant, Alera fait tout pour supporter sa vie de reine…

Ce second tome est comme je le souhaitais, actif, énergique, tourné davantage vers le conflit entre Cokyri et Hytanica que sur les états d’âme d’Alera. Mais la sensation étrange qu’il s’est à la fois passé beaucoup et peu de choses dans ce roman persiste à la fin de la lecture. La lecture est agréable, le style un peu plus maîtrisé, mais il reste de belles longueurs dans le roman dont la principale action se déroule dans les 150 dernières pages (et dans lesquelles il reste encore quelques longueurs). Malgré tout, c’est passionnant, prenant et il est difficile de ne pas vouloir connaître vite le dénouement de cette histoire. Et il faut dire qu’il est à la hauteur 😉

Côté personnage, Alera retombe au début du roman dans un comportement de jeune fille gâtée qui n’a pas eu ce qu’elle voulait, qui m’a quelques fois profondément exaspéré. Je l’imaginais à ce stade là, plus adulte, surtout après l’immense pas en avant de son mariage. Elle est attachante mais sans grand intérêt sur une bonne partie du roman. Une fois qu’elle évolue enfin, se confronte à la guerre et à ce que ça engendre, elle devient passionnante en gardant toujours une petite part d’innocence et de timidité.

Ce qui m’a le plus déçue dans le personnage d’Alera, est son comportement face à Steldor. Elle est loin d’être heureuse de ce mariage (normal), mais elle s’obstine vraiment à le rejeter, à la détester alors qu’il se montre bien différent de l’homme que l’on a rencontré dans le premier tome.

D’ailleurs, Steldor est, à mon sens, le personnage le plus intéressant à suivre de la plus grande partie du roman. Il était vraiment détestable dans le premier tome, alors que dans celui-ci, une véritable transformation s’est opérée. Il est à sa place dans son rôle de souverain et se contient beaucoup au-delà de ses quelques sauts d’humeurs. J’aurai aimé être un peu plus dans sa peau, savoir ce qu’il ressent vraiment, ce qui se cache derrière cette belle façade.

Dans ce second tome, les personnages secondaires ont une très grande importance. On retrouve à nouveau notre troupeau de garde du corps, les divers soldats, la famille proche de la famille royale etc. J’ai particulièrement appréciée, la grande prêtresse de Cokyri, la prestance de cette femme, son courage et son état d’esprit. C’est un personnage complexe, que j’espère revoir.

Globalement, on a un assortiment de personnages assez nuancé sur les caractères, les rôles mais j’aurai aimé que certains prennent davantage part à l’histoire et surtout au dénouement de celle-ci.

En bref : Une lecture où l’action est assez présente, avec un dénouement intéressant. Des personnages contrastés qui ont chacun un rôle important dans ce roman. Quelques longueurs tout de même, mais ça ne pose aucun souci pour passer un excellent moment dans cet univers fantastique.

Publicités
Tagué , , , ,

2 réflexions sur “Alera, tome 2 : Le Temps de la vengeance – Cayla Kluver

  1. melliane dit :

    j’avais beaucoup aimé le tome 1, je suis super curieuse maintenant de découvrir celui ci. merci pour l’avis!

  2. froggy80 dit :

    Super avis !!! je me laisserai surement tenter prochainement… du moins, pour l,acquisition ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :