Vivants – Isaac Marion

Vivants - Isaac MarionVivants

Isaac Marion

Editions Bragelonne

2011

17,30 €

Synopsis
Le monde est dévasté par une étrange épidémie. Les Morts se relèvent, les Vivants se cloîtrent à l’intérieur de forteresses. Une guerre sans merci les opposent.
R est un Mort. Comme tous les Morts, R n’a pas de souvenirs, pas d’émotions, et, animé par une faim irrépressible, dévore les Vivants. Mais R rencontre Julie. R l’emmène avec lui. Et bafoue les règles des Vivants et des Morts pour rester avec elle. Mais leur monde ne les laissera pas faire.

Mon avis

Depuis que j’avais vu la sortie de ce livre dans le Neverland, il me trottait dans la tête. J’ai eu l’occasion de le lire dernièrement et je n’ai pas été déçue 🙂

R est un zombie. Lors d’une attaque de vivants pour se nourrir, R découvre Julie et ne peut se résigner à la manger. Il va l’emmener avec lui et peu à peu, ils vont se découvrir et changer les choses entre eux et pour le Monde.

A première vue, les zombies ça n’est vraiment pas mon truc. Heureusement dans ce roman, le zombie en question a des aspects bien humains dont il est facile de se sentir proche. Il est d’ailleurs très différent de ses compatriotes dont certains font froids dans le dos. Les multiples échanges que R a avec les zombies, le fonctionnement de leur éco-système, tout est intéressant à suivre et à comparer. J’ai adoré le semblant de vie sociale qui s’installent entre eux comme les mariages ou les enfants.

Mais le plus intéressant dans tout ce tumulte, est de voir la relation qui s’installe entre Julie et R. Elle paraît si improbable qu’on se demande ce que l’auteur va imaginer pour développer cet aspect. Et au final, tout ceci est très simple mais très beau.

Le reste de l’intrigue tient bien la route même s’il est dur de voir dans un premier temps où l’auteur veut en venir et s’il y aura un vrai but à toute cette histoire. Il est difficile de rester scotché à l’histoire car celle-ci se disperse un peu entre l’histoire de R, l’histoire d’amour et l’histoire des zombies et de l’univers. Il y a de bons éléments, d’autres moins, mais l’ensemble se suit assez bien.

Un point que l’on peut reprocher à ce roman est le manque d’approfondissement de l’histoire, de l’historique et de ses personnages. Mais il faut dire, que pour que tout ces éléments ne tiennent que dans un seul roman assez court, il y avait des chances pour que cela pêche de ce côté. J’aurais aimé plus d’explications sur l’univers, sur les circonstances qui ont donné naissance à cette situation, sur le pourquoi de la transformation, etc. Autant d’éléments qui m’auraient donné l’impression d’être complétement immergée dans le roman et pas de le survoler d’un œil externe.

Et globalement ? J’ai passé un très bon moment. Malgré le manque d’approfondissement c’est frais avec un poil d’aventure, d’amour et de surnaturel. R est très attachant, l’intrigue est sympathique et quand on est bon public, ça passe très bien 🙂

En bref : Un roman mêlant amour impossible et surnaturel, avec une intrigue sympathique avec laquelle on passe un bon moment. Si vous avez l’occasion de le lire, allez-y les yeux fermés.

Petit plus : le film Warm Bodies, tiré de cette histoire, sort le 20 mars 2013 🙂 Voici la bande annonce :

Publicités
Tagué , , , ,

8 réflexions sur “Vivants – Isaac Marion

  1. johanne dit :

    Je l’ai dans ma PAL, et je vais me laisser tenter, tu en dis que du bien, ça m’a donné envie :)!

  2. Azilice dit :

    Je l’avais acheté en version Ebook durant la deuxième opération de Bragelonne, j’avoue que le résumé m’avait bien attirée et ton avis le fait remonter dans mes envies lectures pour les prochains temps !! Et soit dit en passant, j’adore la bande annonce du film =D Je le manquerai pas celui ci !! =D

  3. Faut que je le lise aussi. I am en retard :p

  4. BlackWolf dit :

    Oui c’est un peu ce qui ressort de mon avis aussi, on passe un moment sympathique avec de roman aux bonnes idées mais il manque clairement d’approfondissement.

  5. Je suis passée totalement à côté, l’histoire me paraissait sympathique mais je n’ai pas du tout adhéré au style de l’auteur, j’ai trouvé que le thème était exploité en  » surface  » , dommage 😦

    • Lanyla dit :

      ça arrive malheureusement. Mais c’est vrai que le manque d’approfondissement est gênant. J’espère que ça ne sera pas flagrant dans le film.

  6. Oly dit :

    Ah! Ce livre, je l’avais adoré! La nouveauté du « monstre » m’avait beaucoup amusé. Dommage que le film en donne une telle vision (oui je sais, râleuse professionnelle est ma nature profonde).

  7. Freelfe dit :

    Un roman que j’ai beaucoup aimé =) Je suis curieuse de voir l’adaptation =)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :