Indiana Teller, tome 1 : Lune de printemps – Sophie Audouin-Mamikonian

Indiana Teller, tome 1 : Lune de printemps - Sophie Audouin-MamikonianIndiana Teller, tome 1 : Lune de printemps

Sophie Audouin-Mamikonian

Editions Michel Lafon

2011

17,20 €

Synopsis
Dans les interminables plaines du Montana s’étend le ranch des Lykos. Les voisins alentour sont loin de se douter que ses habitants sont les membres de l’un des clans de loups-garous les plus puissants d’Amérique du Nord. Parmi eux, un seul humain a sa place : Indiana Teller, 17 ans. Né de l’union d’une humaine aux pouvoirs mystérieux et d’un loup-garou, Indiana est le petit-fils et le seul héritier de Karl, le chef de la meute. Se sentant comme un étranger parmi les siens, il lutte pour trouver sa place dans la hiérarchie codifiée imposée par son peuple : des créatures fantastiques qui vivent cachées au milieu des hommes.

Mon avis

Voilà un emprunt qui traine depuis une éternité dans ma PAL. Soucieuse de rendre enfin ce livre à sa propriétaire (merci ma Bubblegirl ❤) j’ai lu ce livre. Bilan … mitigé.

Déjà, Sophie Audouin-Mamikonian est une auteur qui a contribué à mon plaisir de lire avec Tara Duncan. C’est une histoire qui remonte à quelques années maintenant, et j’avais vraiment envie de découvrir cette nouvelle série, bien différente de ce que je connais de l’auteur pour le moment. Et malheureusement, cette découverte s’accompagne d’une part de déception.

Indiana Teller, c’est l’histoire d’un garçon qui vit parmi les loups-garous. Seulement, il est le seul de son entourage à ne pas en être un, car son père était un loup et sa mère, une humaine. N’ayant pas hérité des gênes des loups, sont vœux est de partir connaître l’aventure humaine en allant à l’université loin du ranch et du territoire dans lequel vit toute la meute de son grand-père, le dominant.

Le speech me plaît beaucoup, enfin un héros masculin, un univers qui s’annonce intéressant et une situation pour le moins inhabituelle. Les seules choses à propos desquelles Indiana doit faire attention sont 1/ se comporter normalement 2/ ne pas tomber amoureux (les mélanges humains/loups sont maintenant interdits par le clan (ok il n’est pas un loup mais ça compte pour lui tout de même)). A priori rien de trop compliqué, mais vous vous doutez bien que va naître : le coup de foudre.

Bon ok, à première vue c’est sympa, car Indiana doit vraiment prêter attention à ce qu’il fait avec cette jeune fille (qui est intéressante quoique un peu stéréotypé tout de même) et surtout il ne doit pas révéler l’existence des loups et touslestrucscachésdontilfautgardersecretssinoncouic. La relation se construit bien, basée sur l’amitié bien entendu, mais les sentiments qu’Indiana développe passent rapidement à de l’amour fou. Et pour moi c’est le drame ! L’amour devient trop fou, trop too much, trop ! On tombe dans « c’est l’amour de ma vie » et trop vite à mon goût (car on ça se sent venir dès le début). Ok, l’amour se développe un peu à la manière des loups qui s’imprègnent (référence à Twilight), donc on ne connaît l’amour qu’une fois. Mais bon tout de même. C’est un point important dans le récit mais qui malheureusement ne m’a pas convaincue.

Au-delà de cet aspect là, se déroule une histoire de guerre des clans et l’histoire d’Indiana et de ses pouvoirs/dons qui se développent. Et là, on tient quelque chose de vraiment bien. Certains éléments un peu complexes, donnent du piment à l’histoire, demandent à être creuser pour en apprendre encore plus et sont assez originaux. Tout n’est pas tout beau et tout simple et moi, j’aime ça !

Donc vous l’aurez compris, c’est un avis très mitigé pour moi. J’ai vraiment adoré la partie clan/pouvoirs mais je n’ai pas du tout accroché au côté histoire d’amour. D’ailleurs il paraît que le second tome est essentiellement basé là dessus *oups*.

Et le style ? Ma foi, j’aime toujours autant l’écriture de Sophie. C’est frais, agréable et l’auteur garde son côté humoristique qui lui va si bien et qui fait qu’on s’accroche davantage à l’histoire. Un très bon point donc 🙂

En bref : Du bon et du moins bon dans cette histoire, un style qui rend le tout très léger avec une belle dose d’humour. Une lecture qui reste agréable et dont certains aspects sont franchement intéressants 🙂

Publicités
Tagué , , , , ,

2 réflexions sur “Indiana Teller, tome 1 : Lune de printemps – Sophie Audouin-Mamikonian

  1. Ly' dit :

    Bof ça me tente pas trop…

  2. Vanessa dit :

    J’ai beaucoup aimé ce premier tome, Indiana m’a séduite de part son personnage et sa personnalité très attachante, je n’ai pas lu la suite, tellement à lire…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :