Alera, tome 3 : Sacrifice – Cayla Kluver

Alera, tome 3 : Sacrifice - Cayla KluverAlera, tome 3 : Sacrifice

Cayla Kluver

Editions MsK

2013

17,00 €

Synopsis

Après la guerre qui a ravagé le royaume d’Hytanica, Alera doit maintenant collaborer avec leurs ennemis de toujours, les Cokyriens. Pour cela, elle pensait pouvoir compter sur l’aide de Narian, son amant élevé à Cokyri. Mais les choses ne sont pas si simples quand on est tiraillée entre amour et loyauté. Alors que son peuple se révolte sous l’impulsion de tous ceux qui lui sont proches depuis l’enfance, Alera sent sa détermination vaciller. Pourra-t-elle tenir sa promesse d’amour et de fidélité envers Narian, qui a juré allégeance à un drapeau ennemi ? Était-ce une erreur de croire qu’ils pourraient un jour vivre leur amour au grand jour ?

Mon avis

En commençant ce troisième tome, je ne savais pas quelle direction l’auteur allait prendre. Avec la fin du tome 2 et la situation dans laquelle Hytanica était, de nombreuses possibilités s’offraient à l’histoire.

Dans ce tome, on apprend ce qu’est la domination Cokyrienne, ce que vit la population au quotidien, et ce qu’implique le nouveau rôle d’Alera. Cette dernière est d’ailleurs ce qui m’a le plus déçue dans cette histoire. La Alera qu’on connaissait dans les tomes précédents perd beaucoup de sa lucidité, de son courage et ne voit pas arriver les évènements. Elle joue clairement le rôle d’un personnage secondaire qui subit les choix et les actions des uns et des autres.

Le personnage qui s’affirme dans ce roman, est Narian. C’est le personnage qui intrigue le plus depuis le début de la trilogie, et c’est grâce à son entrainement militaire et sa maturité que ce troisième tome évolue. Il anticipe, il manipule, il dirige cette histoire et la rend intéressante. J’aime toujours autant l’affrontement qu’il entretien avec Steldor, un personnage que j’avais appris à apprécier dans le second tome et qui montre une fois de plus qu’il est plus qu’un charmeur et un enfant gâté.

Autour d’eux, gravitent d’autres personnages que l’on apprécie toujours autant pour leur prestance, leurs ressources et leurs rôles. Je parle bien entendu de Cannan et London. Ils tiennent également et une fois de plus une grande place dans ce roman.

Nous apprenons également à connaître Shaselle, une des filles de Baelic le frère de Cannan. Ce point m’a d’abord dérouté, car le personnage de Shaselle m’a trop rappelé celui d’Alera dans ses débuts et son histoire ne présente que peu d’intérêt. Cette jeune fille est âge de se marier et Cannan est chargé de lui trouver un bon parti. Sauf que notre Shaselle n’est pas facile à vivre et ne se laisse pas faire. Une jeune fille forte et rebelle qui n’en fait qu’à sa tête.

L’alternance de ces deux points de vus (Alera et Shaselle) nous permet de percevoir en globalité l’état d’Hytanica, de se qui prépare et de la réaction de chacune face à l’avancement de l’histoire. Chacune a également ses petits problèmes, des points qui enrichissent l’histoire mais une fois de plus sans réelle matière derrière.

Vous l’aurez compris, mon bilan est très mitigé pour cette histoire. Je n’ai pas accroché à l’orientation du roman qui prend des goûts de happy end, alors que ça aurait pu donner quelque chose de plus intéressant, de plus touchant, de plus percutant. Au final, on retombe à la case départ, avec une guerre et des morts entre le début et la fin de la trilogie.

J’aurai aimé en apprendre beaucoup plus sur les Cokyriens, sur leur culture et sur Cokyri directement. Malheureusement tout ceci reste trop vague et on se cantonne à ce que l’on sait déjà. L’auteur nous apporte depuis le tome 2, des petits points à droite et à gauche qui nous permettent d’apprécier Cokyri au-delà de la guerre, et je regrette vraiment que ceci n’est pas été étoffé.

En bref : Un troisième tome qui n’a pas éveillé mon intérêt comme les précédents. Notre héroïne et trop passive, on reste dans les acquis et l’orientation que prend l’histoire n’apporte rien d’intéressant à l’univers de l’auteur. A lire pour finir la série, mais je m’attendais à beaucoup mieux.

Merci à la collection MsK de m’avoir offert la possibilité de terminer cette série dès sa sortie.

Publicités
Tagué , , , ,

2 réflexions sur “Alera, tome 3 : Sacrifice – Cayla Kluver

  1. mysweetlies dit :

    C’est dommage qu’il n’ait pas été à la hauteur de tes espérances .. En tout cas tu m’as trop donné envie de lire le premier tome !

  2. […] avis : Lanyla, à qui la saga inspire les mêmes sentiments que moi Mycoton, plus enthousiaste L0raah, qui saura […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :